Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Singes Volants

Insaisissables

17 Octobre 2013 , Rédigé par Erik Publié dans #Films

J'avais quelques appréhensions sur Louis Leterrier, n'ayant pas été fondamentalement convaincu par son "Hulk", ni par ses variations autour du choc des titans. Encore plus en voyant les notes de Sens Critique sur ce film. Deux heures après, et malgré quelques imperfections, Insaisissables m'a complètement apporté tout ce que j'escomptais y trouver après avoir vu sa formidable bande-annonce.
Et ce n'était pas gagné !


Insaisissables, c'est un film généreux sur la magie. Pas sur l'explication de la magie par des concepts cartesiens et terre à terre, non, mais sur l'émerveillement que l'effet de surprise procure, la stupéfaction devant une mécanique tellement huilée qu'elle crée l'illusion de l'entourloupe parfaite, du paranormal, de l'inexplicable. Insaisissable n'est pas un épisode de "C'est pas sorcier" sensé nous apporter toutes les réponses escomptées. Mais Insaisissables sait ne pas nous fruster, il explique beaucoup de choses, et nous faire voyager dans un fantasme réveillé. Techniquement tout d'abord, les spectacles de magie sont particulièrement bien filmés ; on suit nos 4 cavaliers discutant entre eux avec passion et une fluidité parfaite et l'on pense déjà à leur prochaine supercherie : qui sera le dupe dans la salle cette fois ?
Mais Insaisissables n'oublie pas pourquoi il doit tenir l'audimat pendant deux heures : l'histoire bien bouclée nous propose de découvrir trois hold-up fabuleux, nous donnant assez d'informations pour comprendre comment les 4 compères s'y sont pris. Tout cela est plutôt bien enroulé dan un scénario aux multiples facettes, où chacun ne joue vraiment le rôle qu'on a bien voulu lui assigner au début. Certains écueils et raccourcis ne sont pas évités, mais on est loin de l'épisode de Lost où l'on ne comprend rien. Ici, dans la tête, c'est presque tout le temps "c'est malin, bien joué les mecs !".
Enfin, les deux heures sont agrémentées de dizaines de généreux tours de magie spectaculaires, distillés au gré du récit pour ne pas casser le rythme et rester dans la thématique du film, certes non expliqués, mais qui nous plonge dans cet univers fascinant, nous donnant envie de continuer à suivre nos 4 cavaliers, qui sauront révéler leurs personnages aux fils des situations (Eisenberg lors de son interrogatoire, Harrelson a plusieurs moments).


Un excellent divertissement, visuellement fascinant, et au rythme bien ficelé. Des hold-up de haute volée, expliqués et crédibles, réalisés par un quatuor de comparses malins et effrontés ! On apprécie.

Insaisissables

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Erik 20/11/2013 18:33

Oui la scène de la prison est assez bidon. C'est le genre de réaction que l'on préfère s'imaginer en sortant de la salle, plutôt qu'ils nous le servent tout tiède juste avant le générique. OSEF MAIS SINON C'EST TOUT BON.

Magali 16/11/2013 11:56

Il est ouf ce film
Le point négatif ce sont les minutes de la fin où Michel Buffalo montre son vrai personnage a Morgan Freeman, un peu léger et peu subtile.
Mais sinon, il est ouf ce film