Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Singes Volants

Podcast L'Apero du Captain

20 Novembre 2013 , Rédigé par Erik Publié dans #Podcasts

L'apero du Captain est une institution, un podcast de plus de 150 épisodes, démarré en 2009 et toujours en cours pour une cinquième saison, et qui a créé beaucoup de vocations. L'ADC est fomenté chaque semaine par 4 filous, dans une sombre cave dédiée, qui est également utilisée par quelques amis lors d'autres podcasts (zqsd.fr ?).

Cette émission est, pour ce que j'ai écouté comme podcasts, ce qui se rapproche professionnellement le plus d'une vraie émission de radio. Les chroniques s’enchaînent, chacun à préparé sa partie, les quatre intervenants savent utiliser un miro et prendre la parole, rester cohérents et intéressants. A coté de cela, l'équipe s'adonne souvent à la musique, il y a un groupe, ils organisent des concerts, et si je ne sais pas trop qui tient quel rôle, ils ont une bonne dose de jingles "handmade" assez délirants et souvent marrants. Car avant d'être un étalage de chroniques, l'Apero du Captain propose une bonne heure de débilités plus ou moins high-tech, plus ou moins geeks. Ça parle allemand (généralement fort), ça parle de bizarreries sur lesquelles des gens s’assoient (rubrique "insertion"), ça parle pedobear et autres sujets plus ou moins rattachés à l'actualité. Reste que c'est très fluide, et le temps passe vite.

Si le ton est bon, les larrons souvent drôles, et les sujets variés, l'ADC s'éloigne un peu des podcasts que j'apprécie le plus. Ceux qui -sûrement par leur amateurisme mais aussi par le temps non compté- proposent des émissions plus "intimes", des ambiances plus personnelles. Ici, tout s’enchaîne vite, on ne prend que peu sa respiration, et surtout, les quatre animateurs ont des voix assez similaires. Il est donc difficile de savoir qui parle, d'autant plus que leurs phrasés ou leurs façons de s'exprimer sont équivalentes. Bref, l'émission fuse, ça répond du tac au tac, mais tout cela est bien consensuel. Pas de sujets de discorde, pas d'engueulades ou de prises de position. Il s'agit finalement d'un parti pris. Mais écouter un podcast, c'est aussi chercher autre chose qu'une simple émission de radio un brin grivoise : c'est aussi découvrir un univers et une communauté, qui prend le temps de s'installer, mais que l'on a ensuite envie de suivre (ou de réécouter quelques années après).

Le site du Captain : http://www.captainweb.net/

A noter que si la majorité des épisodes est vraiment travaillée, certains sont véritablement des pépites. Je sors ainsi d'un épisode narrant l'actualité en 1963, avec 4 chroniqueurs de l'époque, au phrasé contemporain des années 60, et déblatérant sur les actu de cette année : le téléphone est il un produit d'avenir ? La femme mérite-t-elle le droit de vote ? Bref, les quatre chroniqueurs jouent admirablement le jeu et c'est assez fort.

Podcast L'Apero du Captain

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article