Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Singes Volants

Edge of Tomorrow

11 Juillet 2014 , Rédigé par Erik Publié dans #Films

Edge of Tomorrow était bien parti pour faire partie des "films d'action avec Tom Cruise". Catégorie de films assez décriés, dont la qualité semblait inexorablement baisser depuis Mission Impossible 1. Non, en fait j'avais bien aimé MI3, mais ça je me doute que c'est une grosse erreur. Mais bon, on n'est pas toujours fier de ses ex, mais parfois on tombe amoureux quoi.

Il s'agit ici d'une nouvelle adaptation de "la journée qui recommence", à partir d'une moment précis, et se finissant inexorablement à la mort du héros. Ce dernier est un soldat novice, parachuté sur un champ de bataille, contre un envahisseur alien quelconque. La bataille se finissant inexorablement par une boucherie du coté des humains. Mais Tom Cruise à un Pouvoar. A chaque mort, il recommence sa journée.

Bref, Edge of Tomorrow est bon, drôle, et se laisse vraiment regarder. Mieux, l'histoire évolue, il y a des rebondissements inattendus, et l'on arrive à s’intéresser à chaque scène pour ce qu'elle apporte en elle même, et pour ce qu'elle fait avancer de l'histoire générale.

Pour la prestation des acteurs, Tom Cruise démarre sur de bonnes bases, en représentant Comm' débarqué sur le champ de bataille contre son gré. Ahh, que l'on aime le voir enfin humain ! Il bave, tombe, se prend des mandales, crève. Cool. Au fil du film, il apprendra néanmoins de nombreuses techniques de combat, le rendant beaucoup plus "Tome Cruise".

Mais qu'importe, à ce moment là sera apparue Emily Blunt. Et quelle révélation ! Elle arrive en quelques scènes à créer un personnage fort, détestable, inhumain, sans affect et n'ayant que la victoire de la bataille en ligne de compte. Elle arrive à délester Tom Cruise du poids du film, ce dernier n'ayant plus à tout porter sur ses épaules, et un équilibre est trouvé. Le duo fonctionne, et je n'aurai pas mis beaucoup de sous dessus !

Quant à la version du "Die & Retry" que nous avons ici, elle est poussée un peu plus que dans "un Jour Sans Fin" et "Source Code". Ici les personnages finissent par maîtriser ce "pouvoir", et l'utilisent à l'overdose. On voit ainsi Tom Cruise s’entraîner une journée, puis mourir pour recommencer sa journée, perfectionner son entrainement, etc. Certaines journées ne durent que quelques secondes, le temps d'essayer un truc. Il y a quelques pistes intelligentes que le film emprunte. Il y a aussi un espace moins confiné que dans les autres films précités. Ici le héros va chercher un indice pendant quinze "essais" sur le champ de bataille. Puis ensuite passera une quinzaine de vie dans la ville voisine à trouver une usine. Etc.

Et de la même façon, l'explication donnée à ce pouvoir est assez absurde, mais elle est assez simple et la perte du pouvoir semble assez imminente pour garder en crédibilité, ne pas rendre le héros omnipotent et rendre ses objectifs vraisemblables.

Edge of Tomorrow

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

clementine@théâtre paris 10/09/2014 09:48

J'étais au début un peu sceptique de voir ce film et puis finalement j'ai bien aimé. Ca se laisser regarder comme tu dis!